La plume magique (7)

(actualisé le )

            Le fils demanda à son père où se trouvait le temple.
« Fils, le temple se trouve dans l’île Tamalou, qui est entourée de sa... sables mouvants. Prends gar... de... de... ...de... A ce moment, sans même finir sa phrase, le roi tomba inconscient. Le fils partit donc à la recherche de la plume. Il prit un cheval noir au pelage magnifique.

Il prit quelque temps à faire ses bagages, partit sur un chemin très boueux puis arriva dans un désert aride où il vit une drôle de dame vêtue en jaune qui chantait :
« You mé hami, you mé hami kanou kani ka !” et les paroles se répétaient.
Le fils du roi fut intrigué et alla lui parler.
« Pourquoi êtes-vous habillée en jaune ?
- Ha, mon dieu, il sera maudit ! Je vais lui chercher des vêtements jaunes ! » cria la drôle de dame.
Celle-ci lui rapporta des affaires et lui demanda de les mettre. Il s’habilla et lui demanda à nouveau :
« Pourquoi êtes vous habillée en jaune ?
- Pour pouvoir traverser les sables mouvants. » lui répondit la femme.
Ils discutèrent quelques moments et il lui expliqua pourquoi il était arrivé là. La femme lui proposa de l’accompagner et ils partirent ensemble.
Pris de fatigue, ils s’arrêtèrent un moment. Au moment où ils voulurent reprendre leur chemin, ils ressentirent une grosse secousse : une créature surnaturelle surgit du sol ! Cette créature ressemblait à une méduse car elle avait trois tentacules avec des lames tranchantes sur chacune ; elle était de couleur orange, avait des dents aiguisées, des oreilles pointues, des têtes sur les genoux, sur les coudes et dans les mains.
Le prince dégaina son épée et, d’un pas hésitant, alla affronter la créature. D’abord il essaya de lui trancher un tentacule mais celle-ci riposta aussitôt et avec une de ses lames lui blessa la jambe droite. Sa majesté s’effondra et il entendit la voix de la vieille femme :
« Tota tori yama yami sakou. »

            En entendant ces mots, il s’aperçut que sa blessure disparaissait. Le fils du roi se releva sans difficulté, détourna l’attention de la créature et lui planta son épée dans le cœur.

            Ils se remirent de leurs émotions, burent de l’eau et repartirent sur leur chemin.

            Au coucher du soleil, ils s’arrêtèrent, puis le prince posa une question à la vieille dame :
« Quel est votre prénom ?
- Je m’appelle Keira.
- Alors, Keiria, où allons-nous dormir ?
- Dans ma grande demeure. »
Puis, soudain, une petite cabane tomba du ciel après que Keira eut tapé dans ses mains.
« C’est là votre grande demeure ?
- Oui, savez-vous qu’ici, à Nonzakotte, les maisons sont de la taille d’une cabane en bois ?
- Comment pouvez-vous y vivre ?
- J’ai toujours vécu dans de petits logis : j’ai l’habitude ! »

Keira invita le prince à entrer dans sa demeure.
Une fois à l’intérieur, il eut nettement l’impression que cette maison était bien plus grande que le laissait deviner l’extérieur... Au milieu de la table se trouvait une coupe de fruits, dont une pomme rouge. Sa majesté le prince demanda à Keira s’il pouvait prendre la pomme ; la vieille femme lui donna son accord. Le prince s’empara du fruit ; tandis qu’il accomplissait ce geste, il eut la vision du temple avec la plume à l’horizon comme un mirage : il courut vers la plume, sans que Keira s’en aperçoive, s’en saisit, revint vers la vieille femme et déclara qu’il la nommait organisatrice des bals royaux.

Fiers de leur réussite, ils partirent au trot de leurs chevaux chez le roi.

            Ils arrivèrent au château royal, le Prince remit la plume à sa mère et Keira lui donna ses instructions :
« Il faut placer la plume sur le front de sa Majesté. La plume se dressera debout, toute seule sur sa pointe et, en un jour et une nuit, elle aspirera la maladie. Quand la plume sera rouge sang, vous pourrez la retirer. A ce moment-là, le roi se réveillera et la plume disparaîtra d’entre vos mains. »
La reine demanda à être seule auprès de son mari et appliqua les conseils de Keira.
Coraline, Jérémy, Joleene, Naouel, Priscillia.

L’histoire se termine bien ...

L’histoire se termine mal ...